RETOUR

Agriculture

La culture des céréales est une innovation majeure du Néolithique et se développe  parallèlement aux activités de chasse

et de cueillette.

Les vestiges enfouis dans les stations lacustres bé-néficient de conditions particulières qui permettent une meilleure conservation des restes végétaux. Ces découvertes permettent de connaître les céréales cul-tivées durant le Néolithique et qui vont constituer la base de l’alimentation : l’orge, l’engrain, l’amidonnier et le froment. Le lin, le pavot et les légumineuses (pois, lentilles et haricots) sont également attestés. Toutes ces plantes fournissent également des matiè-res premières pour les fourrages, litières, clayonna-ges, fibres pour les vêtements, ainsi que des huiles.

D’après les résidus retrouvés, le traitement des céréa-les (battage, vannage, etc) se faisait dans le village même, tout comme le stockage des graines.

Rédaction des contenus: F. McCullough / R.Blumer // Conception-Graphisme-Intégration: PA Huguet